Accès aux marchés

Les marchés traditionnels du gaz naturel de l’Ouest canadien sont en train de changer.

Évolution des marchés

Les marchés traditionnels du gaz naturel de l’Ouest canadien sont en train de changer; les exportations vers les États-Unis (qui sont le seul marché d’exportation pour le gaz naturel canadien) ont baissé de 17 % au cours des cinq dernières années, et on prévoit qu’elles vont baisser encore en raison de la production de gaz des États-Unis.  

Sur les principaux marchés de l’est du Canada, le gaz naturel de l’Ouest est en concurrence avec celui des États-Unis, qui est plus près. En 2014, le Canada a importé 0,8 billion de pieds cubes de gaz naturel des États-Unis (Source : ONE)

Une énergie canadienne pour les Canadiens

Les expéditions de gaz naturel de l’Ouest canadien vers les marchés de l’est du pays sont en baisse, on peut mettre fin à cette tendance. Un gaz naturel canadien exploité de façon responsable peut continuer d’alimenter ces marchés, en utilisant l’infrastructure existante. C’est pourquoi les producteurs de gaz naturel sont en train d’étudier les possibilités d’exploitation de nouveaux marchés grâce aux gazoducs, afin de faire du gaz naturel de l’Ouest canadien un produit plus concurrentiel sur ces marchés. Une entente profiterait aux consommateurs et aux gouvernements de tout le pays.  



L’expérience a montré que de multiples sources d’approvisionnement constituent un volet clé d’une bonne stratégie énergétique. En fait, cela fournira une autre source fiable d’approvisionnement en gaz naturel, réduira les risques que crée la dépendance vis-à-vis d’une seule source et renforcera la sécurité énergétique, générant des avantages à l’échelle du pays.

Débouchés commerciaux grâce aux exportations de GNL

Le commerce mondial de GNL a plus que triplé au cours des vingt dernières années, passant de 8,5 milliards de pieds cubes par jour en 1994 à près de 32 milliards de pieds cubes par jour en 2013. Même si la croissance a stagné ces dernières années, on prévoit que ce marché va reprendre sa rapide expansion, parce que les nouvelles technologies appliquées à la production de gaz naturel permettront d’exploiter davantage de réserves mondiales, et que la demande d’énergie, en particulier à partir de sources moins polluantes, est appelée à augmenter. Le Canada possède d’abondantes ressources de gaz non conventionnel et, compte tenu de la concurrence croissante en Amérique du Nord, les producteurs canadiens de gaz naturel étudient les possibilités qu’offrent les marchés mondiaux lorsqu’ils planifient l’exploitation de ces ressources. (Source : BP Statistical Review of World Energy)

Les actuels consommateurs de GNL sont principalement des pays d’Asie, mais aussi certains des pays les plus développés d’Europe de l’Ouest. Des pays d’Amérique du Nord et d’Amérique du Sud importent eux aussi du GNL. Le bassin du Pacifique, qui comprend les pays d’Asie, constitue la plus grande région consommatrice. Par ailleurs, on lui prédit le plus haut taux de croissance pour les années à venir, en raison de la forte croissance économique des pays de cette région et de leur demande croissante d’énergie.

La participation potentielle du Canada au marché du GNL dépend d’un certain nombre de facteurs, les plus marquants étant : les importantes ressources situées près de la côte Ouest du pays; la proximité de cette côte par rapport aux marchés asiatiques; l’injection d’investissements par des pays qui consomment du GNL; la nécessité pour les producteurs canadiens de diversifier davantage leurs marchés; la volonté d’accéder à des marchés offrant un potentiel de revenu plus élevé, compte tenu des prix relativement bas du gaz naturel actuellement observés en Amérique du Nord. Sur la côte Est du Canada, les perspectives pour les exportations de GNL s’améliorent elles aussi, parce que cette région est bien placée pour servir les marchés européens et parce qu’il existe un réseau de gazoducs donnant accès à la production croissante de l’Amérique du Nord, qui sert de matière première aux usines de la région. (Source : ACPP : Aperçu du marché mondial du GNL et des possibilités d’exportation de GNL pour le Canada, 2015)

PARTAGER