Offre et demande de gaz naturel et marchés

Le Canada est le cinquième producteur mondial de gaz naturel.

De quelle quantité de gaz naturel le Canada dispose-t-il?

Le Canada possède de très grandes quantités de gaz naturel – près de 1 100 billions de pieds cubes de gaz naturel commercialisable après une production cumulative, ce qui représente un approvisionnement pour 300 ans avec la technologie et les niveaux de consommation actuels, et va bien au-delà des besoins futurs des Canadiens. Le Canada est le cinquième producteur mondial de gaz naturel en volume.  

Le marché nord-américain du gaz naturel est saturé, principalement en raison de stocks très importants et d’hivers plus doux que la normale.  

Demande de gaz naturel

Le cycle de demande de gaz naturel peut varier en fonction des conditions météorologiques, de l’évolution de la croissance économique, des conditions du marché (p. ex., baisse des prix), de l’incertitude ou des changements liés à la réglementation et des contraintes touchant les infrastructures. À l’heure actuelle, l’offre de gaz naturel au Canada dépasse la consommation ou la demande nationale.  

La demande de gaz naturel au Canada demeure dictée par les principaux clients – industriels et résidentiels.  

Marchés du gaz naturel 

Évolution du marché : Les États-Unis sont le principal acheteur de gaz naturel canadien, mais aussi notre principal concurrent.

Le marché du gaz naturel canadien a changé

Au cours des dix dernières années, on a observé une évolution marquée du marché du gaz naturel canadien. Le Canada est déjà un exportateur net de gaz naturel, mais il exporte vers un seul pays : les États-Unis. Ce manque de diversité pose un problème majeur aux producteurs canadiens de gaz naturel, car notre meilleur client est maintenant devenu notre principal concurrent.



Comment est-ce arrivé? Au cours des dix dernières années, les progrès en matière de forage horizontal et de fracturation hydraulique en plusieurs étapes ont permis aux États-Unis d’augmenter de 48 % leur production de gaz naturel (source : U.S. Energy Information Agency - EIA). En fait, les États-Unis sont le premier producteur mondial de gaz naturel depuis 2011, selon l’EIA. Résultat : les prix sont bas en Amérique du Nord en raison d’une surproduction régionale, et les exportations de gaz naturel canadien sont en baisse, en particulier vers les régions de l’est des États-Unis. Dans ces régions, la proximité relative de leurs clients donne aux producteurs américains un avantage non négligeable au chapitre des coûts. De plus, les États-Unis multiplient leurs propres exportations— notamment vers l’Ontario et le Québec, remplaçant ainsi le gaz naturel de l’Ouest canadien.

En ce qui concerne les exportations de GNL, le Canada est désormais derrière les États-Unis. La Federal Energy Regulatory Commission américaine a approuvé huit propositions d’usines d’exportation de GNL, et les premières expéditions ont commencé à partir du site de Sabine Pass, sur la côte du golfe du Mexique. Avec plus de dix autres projets à divers stades d’examen, les États-Unis sont appelés à devenir un exportateur de gaz naturel de premier plan d’ici 2017 (Source : EIA). Même s’il est certainement encourageant que la capacité d’exportation de GNL des États-Unis se développe (car toute expédition de gaz naturel quittant le continent aide les producteurs canadiens à déplacer leurs propres ressources), la concurrence a redoublé sur le marché mondial.

La diversification des marchés permet d’accéder à d’autres marchés grâce au GNL

L’Agence internationale de l’énergie prévoit que la demande mondiale de gaz naturel va augmenter de 46 % d’ici 2040, principalement en raison de l’expansion rapide des économies asiatiques. L’industrie canadienne du gaz naturel est tout à fait en mesure de répondre à l’augmentation de la demande mondiale d’énergie. Nous pourrons le faire en développant l’industrie du GNL sur la côte ouest. 

Cette industrie serait appuyée par l’excellente santé de notre secteur du gaz naturel d’amont, qui possède l’expertise technique nécessaire et a déjà démontré sa capacité à produire des volumes élevés de gaz naturel par fracturation hydraulique, en toute sécurité, à moindre coût et dans le respect de l’environnement. Étant donné que nous avons également la réputation d’être un partenaire commercial fiable qui respecte la loi et applique une réglementation environnementale comptant parmi les plus efficaces au monde, nous sommes tout à fait en mesure de devenir un fournisseur de GNL de confiance et de prédilection pour les clients asiatiques.

PARTAGER