Techniques de récupération

La fracturation hydraulique est une pratique sûre qu’on utilise pour produire du gaz naturel depuis plus de 60 ans.

On utilise diverses méthodes pour extraire le gaz naturel du sous-sol. La méthode choisie dépend largement du profil géologique de la région. Chaque province applique sa propre réglementation à l’exploitation des ressources, mais toutes les instances ont adopté des lois permettant de gérer les impacts environnementaux et de protéger les aquifères d’eau douce, afin de garantir une exploitation sûre et responsable.

Forage vertical – Dans les plateformes de forage, on fore les puits à la verticale, directement dans les formations rocheuses poreuses contenant le gaz naturel.

Forage horizontal – Pour le forage horizontal, on utilise une tige de forage flexible qui peut incliner un puits vertical à l’horizontale afin d’étendre ce puits sur des centaines de mètres dans la formation, ce qui permet d’extraire plus de gaz.

Fracturation hydraulique – La fracturation hydraulique combine le forage vertical et le forage horizontal. Quand le puits vertical atteint une profondeur comprise entre 2 000 et 5 000 mètres, la tige de forage flexible s’incline à l’horizontale, prolongeant le puits sur des centaines de mètres. On perfore alors le tubage du trou de forage afin de permettre au gaz naturel emprisonné de circuler. Un mélange principalement composé d’eau et de sable est injecté dans le puits à haute pression. La pression fissure ou fracture la roche environnante. Une fois que la pression est relâchée, l’eau remonte dans le puits, laissant le sable élargir les fentes créées dans la roche et permettant au gaz naturel de s’échapper par le tube perforé et de circuler dans le puits, où il est récupéré pour être ensuite acheminé par gazoduc jusqu’aux marchés. Les récentes innovations permettant de procéder à la fracturation hydraulique en plusieurs étapes ont offert un moyen économique d’accéder aux réservoirs de gaz naturel non conventionnel. On utilise la fracturation hydraulique pour produire du gaz naturel en toute sécurité depuis plus de 60 ans.

PARTAGER